Aller au contenu
L’hypnose thérapeutique:
L’état d’hypnose est un état modifié de conscience pendant lequel le praticien suggère à votre inconscient des informations destinées à atteindre votre objectif.
L’inconscient siège dans l’hémisphère droit de votre cerveau et régit environ 90% de votre activité neurologique.
Extrêmement fort et puissant, il est doté d’innombrables ressources. Vous serez totalement lucide et vous vous souviendrez de tout à l’issue de la séance.
L’hypnose est décrite comme très agréable par les patients. C’est un état de relaxation profonde.
L’hypnose a pour but d’amener conscient et inconscient à travailler ensemble pour déclencher les changements utiles à la résolution d’un problème ou pour l’atteinte d’un objectif.

Comment se déroule une séance ?

Une séance dure environ 1h. Elle commence toujours par un temps d’échange appelé anamnèse.
Celui-ci permet de définir l’objectif de l’accompagnement en s’assurant que le résultat recherché soit réalisable et bon pour la personne accompagnée.
La séance est axée autour de ce que le consultant amène en quelque sorte avec lui. Il permet également de lever les craintes éventuelles du consultant concernant l’hypnose. Ce temps d’échange permet également de créer un rapport de confiance primordial pour le bon déroulement de la séance.
Vient alors le temps de la mise en état modifié de conscience  qui se fait de manière lente et au rythme du consultant.
Arrive le moment du travail thérapeutique à proprement parlé durant lequel un dialogue entre conscient et inconscient aura lieu.
Ce moment sera jalonné de suggestions et de permissions.

A qui s’adresse l’hypnose ?

L’hypnose Ericksonienne s’adresse tant à des adultes qu’à des enfants. (Elle ne convient toutefois pas aux personnes Schizophrènes, maniaco-dépressives).

Quelques exemples d’accompagnements possibles :

. Gestion du stress,
. Préparation à un évènement,
. Gestion des émotions,
. Phobies,
. Confiance en soi,
. Douleurs chroniques….

Attention: Les séances d’hypnose ne se substituent pas au traitement médical, elles sont complémentaires à la médecine.