Aller au contenu

Colère: 5 astuces pour apprendre à la gérer et en tirer parti.

La colère est une émotion, une énergie en mouvement qui circule à l’intérieur de vous et à l’extérieur.  Elle a un pouvoir de diffusion extrêmement rapide. Cette émotion révèle souvent un désir non comblé ou un besoin en souffrance. Elle est là pour défendre une partie ou une image de vous-même. C’est ainsi que souvent la colère va se manifester lorsque vous allez vous sentir menacé.

Apprendre  gérer cette émotion permet de ne pas la déverser sur votre entourage. Cela va également vous donner la possibilité de continuer à être écouté et entendu.

Voici 5 astuces qui vont vous permettre de gérer votre colère.

Astuce n°1: Se mettre  à l’écoute de son corps:

La colère est une réaction du corps au mental.  Ainsi, lorsque vous vous remémorez un évènement qui vous met en colère, votre corps réagit : votre rythme cardiaque commence à s’accélérer, vous commencez à ressentir des tensions au niveau de certaines parties de votre corps.

De plus, lorsque vous êtes en colère, votre corps va sécréter des hormones telles que le cortisol, hormone du stress.

Ici, l’expression « être hors de soi » pour traduire sa colère est significative. Si vous êtes hors de vous, il vous est difficile de vous recentrer sur vos ressentis car vous n’habitez plus votre corps puisque c’est votre colère qui l’habite.

La première astuce va donc consister lorsque vous ressentez de la colère à vous recentrer sur vos ressentis corporels. Ainsi, prenez le temps d’observer votre colère, observez comme cette émotion a envahi votre corps. Cela va vous permettre  également d’observer vos pensées.  Petit à petit vous apprendrez à vous connaitre et à orienter vos pensées sur vos sensations corporelles.

Se mettre à l’écoute de votre corps va également vous permettre de vous ancrer dans l’instant présent et ainsi de ne plus être happé par votre mental et dès lors de vous sentir bien.

Astuce numéro 2 : Observez la position du corps.

Vous avez à présent compris que votre corps et votre mental sont étroitement liés et qu’en observant  votre colère dans votre corps vous parviendrez à contrôler vos pensées.

L’étape suivante va alors consister lorsque vous ressentez de la colère à prendre l’habitude d’observer la position de votre corps  mais aussi de regarder lorsque vous vous sentez bien, quelle posture vous adoptez.

Petit à petit, vous prendrez conscience qu’en changeant juste la position de votre corps, votre esprit va changer de direction.

Astuce n° 3 : Symbolisez votre colère et évacuez-la au rythme de votre respiration.

La troisième astuce va consister à utiliser votre respiration pour évacuer votre colère. Pour cela commencez par symboliser votre colère.  Par exemple, si vous la symbolisez par une fumée rouge, imaginez à présent inspirer un air très pur, blanc qui va progressivement remplacer la fumée rouge et visualisez à l’expiration  la fumée rouge sortir de votre corps.

Cette astuce  vous permettra également d’y associer la respiration et d’activer tous ses bienfaits.

Ainsi, porter votre attention au niveau de votre respiration vous permettra de remettre de la conscience sur un processus inconscient. Votre respiration permet de vous calmer en abaissant votre rythme cardiaque et en permettant la libération de bonnes hormones  (dhea, endorphines, mélatonines…) et ainsi de revenir à un état de bien-être.

Vous concentrer sur votre respiration, son rythme et ses mouvements vous permettra également d’être de nouveau dans l’instant présent.

Astuce n° 4 : Rétrécir mentalement l’émotion:

La quatrième astuce va consister à modifier la représentation que vous vous faites de votre colère.

Pour cela, commencez par visualiser l’image que vous vous faites de l’émotion. Ainsi, si elle est énorme alors votre inconscient va mettre en vous beaucoup de colère.

Amusez-vous alors à la rétrécir. Que se passe-t-il alors  à l’intérieur de vous ? Ressentez-vous toujours autant de colère ?

Continuez à jouer avec les différents aspects de l’image : ses couleurs, sa luminosité, sa distance… Vous vous apercevrez petit à petit que votre colère s’estompe et  vous parviendrez ainsi à prendre du recul sur la situation et à vous recentrer sur ce qui est bon pour vous.

Vous irez alors jusqu’à tirer profit de votre colère et de son énergie en l’utilisant dans une activité que vous aimez.

Astuce n° 5: Communiquer avec votre colère:

Apprendre à communiquer avec votre colère va ici constituer la cinquième astuce.

Permettre à votre colère de s’exprimer  c’est lui donner la possibilité de s’évacuer. Et c’est ainsi vous donner la possibilité d’accéder à une paix intérieure et à une plus grande vitalité.

Quand  votre inconscient met de la colère en vous, c’est qu’il  n’aime pas la situation que vous êtes en train de vivre. Apprendre à dialoguer avec votre colère, permet de comprendre le message de l’inconscient et de dialoguer avec.

Donc, vous mettre à l’écoute de votre colère, c’est être à l’écoute de votre inconscient et ainsi savoir ce que vous voulez ou ne voulez plus. Votre colère devient alors votre guide.

A ce stade, il vous est possible de vous demander si votre colère est justifiée. En effet, votre inconscient peut se tromper et faire de mauvais liens dans les situations. Il vous est alors nécessaire de le rééduquer en vous confrontant petit à petit à la situation qui provoquait jusqu’à présent de la colère chez vous afin de montrer à votre inconscient que tout va bien.

Et pourquoi ne pas vous autoriser à communiquer sur ce qui vous a rendu en colère. Vous vous apercevrez peut-être que vos croyances liées à la situation étaient erronées et en changerez ainsi la perception que vous en aviez.

Plusieurs autres émotions peuvent s’ajouter à la colère.

Ainsi, la colère associée à de la joie va donner de la férocité. De la colère associée à de la tristesse va amener un sentiment de trahison. Enfin, la colère associée à de la peur va donner de la haine. Il sera alors nécessaire de travailler sur les différentes émotions ce qui fera l’objet de prochains articles!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *